Blessés du hirak

 

Plusieurs manifestants pacifistes du Hirak ont été victimes de charges policières violentes les blessant gravement. Une collecte de fonds a été organisée en vue de financer leur hospitalisation dans des cliniques privées à l’intérieur ou à l’extérieure de l’Algérie.

Ce projet est actuellement suspendu en raison de la crise mondiale de la COVID19

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *